motricté libre papa methode education

A la découverte de la Motricité Libre!

Activité, Bric à brac, The Pépin's Life
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Je vais être tout à fait honnête avec vous : quand j’ai entendu parler pour la première fois de motricité libre, je me suis dis : « qu’est ce que c’est encore ce truc de Bobo ! » Aaaah l’ignorance !

motricté libre papa methode educationC’est quand nous sommes allez découvrir la crèche avec Pépin que la directrice nous a parlé de cette méthode d’apprentissage.

Mais qu’est ce que c’est ? C’est là tout le but de cet article ! Je vais vous expliquer pourquoi nous sommes très heureux que la crèche pratique la motricité libre et comment nous l’avons mis en place à la maison. Vous allez voir c’est à la fois tout simple et passionnant!

 

 

 

 

Commençons par le commencement !

 

Le concept de motricité libre n’est pas quelque chose de nouveau. Il a été créé dans les années 60 par la pédiatre Emmi PIKLER.

Le principe est tellement simple que je ne comprends pas pourquoi il n’a pas été inventé avant. L’objectif de la motricité libre est de laisser l’enfant totalement libre de ces mouvements. C’est aussi bête que ça !

En fait le Dr PIKLER a constatée qu’un bébé se développe mieux si on le laisse découvrir les choses par lui-même. La découverte chez les tout petits commence l’exploration de son propre corps comme attraper ses pieds par exemple. A force de faire ces mouvements il prend conscience de lui même.

Bébé prend alors confiance en lui et va ensuite partir explorer le monde qui le monde qui l’entour. Ce sera pour lui l’occasion de rencontrer tout un tas de nouvelles choses. Nouvelles formes, textures, couleurs, gout…

Le Dr PIKLER à mis en évidence que cet apprentissage, qui est le plus naturel qui puisse exister, permet à l’enfant d’avoir une réelle confiance en lui et lui permettra d’évoluer sereinement.

Bien entendu la motricité libre n’implique pas laisser Bébé faire ce qu’il veut au mépris du danger ! Les parents sont présent en tant qu’accompagnateurs et  surveille l’enfant avec bienveillance.

 

 

La motricité libre à la maison

 

La mise en place de cette méthode à la maison est très simple. Il suffit de sécuriser l’espace d’exploration de bébé et de le laisser faire.

 

Pour les tout petits :

  • Trouvez un tapis, une couette confortable dans lequel Bébé se sentira à l’aise
  • Posez-le sur le dos. On évite de poser Bébé sur le ventre tant qu’il n’a pas trouvé cette position seul. La position sur le dos permet, en plus d’élargir son champ de vision, d’effectuer plus facilement certains mouvements.
  • A côté de Bébé, disposez des jouets qui ont des textures et des formes différentes. Il découvrira seul ces nouveaux objets et s’amusera à saisir, relâcher, sentir les objets.

 

Pour les plus grands :

  • Mettre à disposition des balles est un bon moyen pour l’enfant de découvrir de nouveaux mouvements. Il existe des balles sensorielles qui permettent de découvrir de nouvelles sensations.
  • Les jeux de constructions et d’encastrement sont d’excellents outils pour développer la motricité fine.

 

 

La Motricité Libre sur Pépin

Il est vrai que sans nous en rendre réellement compte nous avons toujours laissé Pépin découvrir les choses par lui-même. Nous l’avons toujours laisser lire d’explorer ce qu’il avait en vie de voir.

A chaque grand découverte, c’est un régal de voir la fienté dans ses yeux ( et dans mes yeux par la même occasion). Alors je ne vais pas vous faire croire que j’ai remarqué qu’il avait une incroyable confiance en lui et que mon fils c’est le meilleur de tout les temps ! Non, mais ce que je peux vous garantir c’est que mon petit bonhomme n’a pas peur des nouvelles choses, des nouvelles situations. Dès que quelques chose de nouveau se présente il me jette un regard voulant dire : « Je peux y allé ? Si tu dis rein c’est qu’il n’y a pas de danger ! » Et quand votre enfant met toute cette confiance en vous ben je peux vous dire que sa un sacré truc dans un cœur de Papa !

Bon je m’arrête là parce que je suis un Bonhomme merde !!!!

 

 

Ce qu’il faut éviter pour la motricité libre

 

Vous l’avez compris, la motricité libre c’est l’apprentissage par la liberté de mouvements. Qui dit liberté de mouvements, dit que chaque objets de puériculture restreignant les mouvements est à éviter. Je précise bien à éviter et non à interdire. Je suis parfaitement conscient qu’il a des situations où les parents ne peuvent pas faire autrement.

Parmi les objets qui sont à éviter ont siter :

Le transat. Evidemment le transat est à utiliser le moins souvent possible pour plusieurs raisons. La première est que dans le transat, Bébé est attaché donc très restreint au niveau de ses mouvements. La seconde rasions est que dans le transat, son champ de vision est considérablement réduit. Bébé aura donc moins tendance à vouloir explorer en tournant la tête.

Le parc. Les mouvements de Bébé sont libre par rapport au transat mais l’espace a explorer est très restreint.

Le trotteur. En plus de ne pas être bon pour l’apprentissage de la marche, le trotteur à également l’inconvénient de ne pas donner la bonne perception de l’espace à Bébé. Les rebords se cognent dans les murs bien avant que Bébé ne puisse le toucher.

bébé education papa

 

Une autre attitude est a évité : mettre votre enfant dans des positions qu’il n’a pas encore acquise. La position assis et debout sont des positions qui s’acquiert naturellement sans que l’enfant n’ait besoin d’une aide extérieur. Le leitmotiv de la motricité libre est : la découverte par soi-même !

 

J’espère que cet article vous plut! Sachez que je me suis régaler de l’écrire et de vous le faire partager car cette méthode est très bénéfique pour les tout petits. N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez utilisé cette méthode ou si vous la découvrez à l’instant. Et faites-moi partager vos sentiments !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *